Des morceaux de verre retrouvés aux abords de l'édicule Porte Dauphine

Des recherches sur les morceaux de verre découverts au pied de l’édicule de la Porte Dauphine lors de la campagne de restauration faite par la RATP sont actuellement menées par Frédéric Descouturelle et André Mignard.

Elles apportent un éclairage nouveau sur ce que nous connaissons de cet ouvrage du métropolitain, confirmant les précisions figurant dans certains contrats ou appels d’offre concernant la Compagnie du Métropolitain de Paris, ainsi qu’une observation émise par Louis-Charles Boileau dans son article de L’Architecture du 17 novembre 1900, qui signale « le décor des vitreries de la toiture par des coulures et des marbrures d’émail jaune » cité par Frédéric Descouturelle, André Mignard et Michel Rodriguez, dans Le Métropolitain d’Hector Guimard.