Nouvelles entrées Guimard au Musée d’Orsay

La dernière livraison  numéro 22  de la revue du Musée d’Orsay, 48/14, nous informe de l’entrée en 2005, dans les collections d’objets d’art du Musée, de cinq pièces de notre architecte préféré.

Monsieur Thiébaut nous présente quatre objets entrés par donation :
 une tirette de tringle de porte intérieure à deux battants, en laiton, créée pour les appartements du Castel Béranger ;
  une poignée de rideau de cheminée, en fonte bronzée, créée pour les appartements du Castel Béranger ;
  une sonnette de porte palière, en laiton, proche de celles utilisées dans le groupe d’immeubles des rues La Fontaine, Gros et Agar ;
  une plaque de numéro de maison avec le nombre 15, en fonte de fer.

Ce dernier objet semble provenir de l’immeuble de style Art nouveau situé 15 avenue Perrichont (Paris XVIe), construit en 1907 par l’architecte Joachim Richard (1869-1960). Cet immeuble, ironie de l’histoire, était situé en face des Ateliers Guimard situés au numéro 12, construits en 1903 et démolis en 1961.

Le cinquième objet est un intérieur de cheminée en fonte de fer, acquis par achat en 2005 et provenant d’un appartement de l’immeuble, 17 rue La Fontaine, construit par Guimard en 1909-1911.

Nous profitons de l’occasion pour vous informer de trois autres acquisitions par donation en 2005. Le Musée d’Orsay voit ainsi ses collections Guimard augmentées d’un panneau en plâtre patiné (H. 25,3 ; L. 79,8 cm) qui est un modèle pour une plaque de cheminée pour les fonderies de Saint-Dizier. Les modèles pour les fontes de Guimard que nous connaissons sont soit en plâtre, soit en bois.

Les autres objets sont deux consoles en plâtre. Leur état très accidenté nous amène à penser qu’elles proviennent certainement d’un appartement situé dans l’immeuble du 17 rue La Fontaine ayant subi un changement de décor récemment.